a
Actifs
Eléments de valeur (espèces, valeurs mobilières et immobilières...) constituant le patrimoine d’un individu, d’une entreprise ou d’un fonds d’investissement.
Actifs nets
Ensemble des avoirs d’un fonds d’investissement diminués de ses dettes.
Action
Catégorie de valeurs mobilières représentant la propriété partielle d'une entreprise constituée sous forme de société anonyme. Les actions d’une entreprise peuvent être cotées et négociées sur un marché boursier. Le prix initial des actions d’une entreprise est fixé par l’entreprise-même. Sur le marché boursier, leur prix augmente ou diminue en fonction de l’offre et de la demande de la part des investisseurs qui, elles, dépendent des résultats réalisés et des perspectives futures de l’entreprise.
Action / Part de capitalisation
Action ou part d’un fonds d’investissement dont le bénéfice qui est réalisé par le fonds et qui reviendrait au détenteur de cette action ou part ne lui est pas versé sous forme de dividende, mais réinvesti dans le fonds.
Action / part de distribution
Action ou part d’un fonds d’investissement dont le bénéfice qui est réalisé par le fonds et qui reviendrait au détenteur de cette action ou part lui est versé sous forme de dividende et non réinvesti dans le fonds.
Action de croissance
Action d’une entreprise à fort potentiel de croissance. Celle-ci se développe plus rapidement que la moyenne des entreprises de son secteur, ne fait éventuellement pas encore de bénéfices ou, si elle en fait, les utilise pour financer sa propre expansion.
Action de valeur
Action d’une entreprise dont le cours boursier est considéré être inférieur à la valeur réelle de l’entreprise en question – qui est considérée par les investisseurs être « sous-évaluée » – et qui offrirait ainsi un potentiel de hausse supérieur à la moyenne.
Actionnaire
Un investisseur qui possède des actions d’une entreprise ou d’un fonds d’investissement.
Agent de transfert et de registre
Acteur de l’industrie des fonds d’investissement. Intermédiaire entre les investisseurs, les distributeurs du fonds d’investissement et le fonds d’investissement lui-même. Société réglementée, l’agent de transfert et de registre s’occupe de la gestion des ordres de souscription et de rachat d’actions et de parts par les investisseurs et tient le registre des actionnaires du fonds.
Agent domiciliataire et administratif
Acteur de l’industrie des fonds d’investissement. Il met à la disposition d’un fonds d’investissement un domicile avec une adresse pour la correspondance et assure la gestion de sa vie sociale. Ainsi, il veille au respect des obligations légales et réglementaires du fonds, s’occupe de l’organisation de ses Assemblées Générales et Conseils d’administration, gère les publications légales et la création d’une documentation etc.
Appréciation du capital
Hausse de la valeur d'un actif suite à une hausse des prix sur le marché.
b
Benchmark
En finance, le terme anglais benchmark désigne une valeur de référence qui permet d’évaluer le rendement d'un placement. Par exemple, le benchmark pour un placement en actions est l'indice boursier qui représente le marché boursier sur lequel ce placement en actions a été fait.
Blue chip
Le terme blue chip désigne des sociétés mondialement reconnues, particulièrement bien établies et solides offrant à l’investisseur une certaine stabilité même dans un environnement économique incertain. Le terme est utilisé également pour désigner les actions de telles sociétés.
Bourse
Marché sur lequel sont négociés des titres, des produits dérivés ou des matières premières. Les marchés boursiers les plus connus sont le New York Stock Exchange (NYSE) et le NASDAQ, également à New York, et le London Stock Exchange pour les titres, et le Chicago Mercantile Exchange pour les matières premières.
c
Capital
Quantité d’argent disponible pour un investissement ou argent déjà investi. Si la valeur du capital augmente avec le temps, l’investisseur peut réaliser une plus-value en vendant son investissement. En revanche, si la valeur du capital diminue au fil du temps, il va réaliser une moins-value en vendant son investissement.
Capital social
Le capital social d’une entreprise est égal au montant total de l’argent et des biens en nature mis à sa disposition au moment de sa fondation ou lors d’augmentations de capital ultérieures en contrepartie de parts sociales ou actions.
Capitalisation boursière
Valeur calculée pour mesurer la taille d’une société dont les actions sont traitées sur un marché boursier. La capitalisation boursière s’obtient en multipliant le prix du marché (le cours) de l’action de la société par le nombre de ses actions en circulation.
Classe d’actifs
Désigne les différents types de biens et instruments financiers dans lesquels un investisseur peut investir : instruments monétaires, actions, obligations, métaux précieux, matières premières, immeubles...
Classe d’actions / de parts
Des fonds d’investissement peuvent émettre différentes classes de parts ou actions qui peuvent se distinguer par leur devise de référence, par le niveau et le type des frais et commissions facturés à l’investisseur ou par l’affectation des bénéfices réalisés par le fonds (parts / actions de capitalisation / de distribution). Les différentes classes de parts et actions permettent au promoteur d’un fonds d’investissement d’adapter son produit à des types de clientèle et/ou à des marchés bien ciblés.
Commission de gestion
Frais prélevés par le gestionnaire ou la société de gestion d’un fonds d’investissement pour rémunérer ses services qui consistent à effectuer et à gérer les investissements du fonds.
Commission de rachat
Type de frais – appelé également « droit de sortie » - pouvant être perçu au moment où un investisseur veut se retirer d’un fonds d’investissement et demande à celui-ci de racheter ses parts ou actions. Exprimée généralement en pourcent, la commission de rachat est calculée sur la valeur nette d’inventaire (VNI).
Commission de surperformance
Frais conditionnels qui s’ajoutent aux frais de gestion annuels d’un fonds d’investissement si sa performance dépasse celle d’un indice de référence déterminé ou un seuil de déclenchement spécifié dans son prospectus d’émission. Ce type de frais est courant dans le monde des hedge funds, mais est appliqué de plus en plus souvent par des fonds grand public également.
Conseiller en investissement
Personne ou société dont l’activité rémunérée consiste à émettre des recommandations en matière de placement.
Contrat à terme
Type de contrat avec lequel deux parties anonymes s’engagent à acheter respectivement à vendre et livrer une quantité standardisée d’un instrument financier (actions, obligations...) ou d’une marchandise (blé, pétrole...) à une date ultérieure et à un prix définis d’avance. A l’instar d’autres produits dérivés, les contrats à terme – « futures » en anglais – peuvent être négociés sur des marchés boursiers réglementés, tels que EUREX, la Chicago Mercantile Exchange (CME), le Chicago Board of Trade (CBoT) ou le London International Financial Futures Exchange (LIFFE), ou bien de gré à gré.
Couverture
Opération visant à se protéger contre un risque de nature économique ou financière. Un certain niveau de couverture de risque peut être atteint par exemple avec des produits dérivés comme des contrats à terme ou des options.
CSSF
Commission de surveillance du secteur financier, l’autorité de surveillance et de réglementation du secteur financier du Luxembourg.
d
Dépositaire
Chaque fonds d’investissement de droit luxembourgeois est obligé par la loi de désigner un dépositaire. Celui-ci est une institution réglementée, généralement une institution financière, qui assure la garde des actifs du fonds, qu’il s’agisse de l’argent non encore investi par le fonds ou des actions, obligations, produits dérivés et autres instruments financiers dans lesquels le fonds a investi. Le dépositaire remplit également des fonctions plus ou moins larges de surveillance, suivant le type de fonds.
Distribution des bénéfices
Distribution des bénéfices réalisés par une société ou un fonds d’investissement à ses actionnaires ou détenteurs de parts sous forme de dividendes.
Diversification
Technique qui consiste à investir dans une large gamme d’actifs différents dans le but de répartir et de réduire ainsi les risques liés à l’investissement. Pour ce faire, on peut répartir ses investissements sur différents types d’actifs (instruments monétaires, actions, obligations, immobilier...), différentes devises, différents secteurs économiques, différentes régions géographiques... L’objectif est de composer le portefeuille des actifs de manière à ce qu’une moins-value sur un actif soit compensée par une plus-value sur un autre.
Dividende
La partie des bénéfices qu’une société ou un fonds d’investissement distribue à ses actionnaires ou porteurs de parts.
Document d’information clé pour l’investisseur (DICI)
Document standardisé au niveau européen introduit en juillet 2011 (plus connu sous sa dénomination anglaise Key Investor Information Document – KIID) qui doit donner à tout investisseur désireux d’investir son épargne dans un fonds un aperçu concis, clair, exact, non trompeur et rédigé dans un langage clair des principales caractéristiques du fonds afin de lui permettre de prendre une décision d’investissement en toute connaissance de cause.
Dow Jones® Industrial Average (DJIA)
Le plus ancien et le plus connu des indices boursiers, créé par Charles Dow en 1896. Il représente les actions des 30 entreprises les plus importantes cotées en Bourse de New York. Le « Dow » est un indice pondéré en fonction du cours, ce qui signifie que les actions plus chères ont plus d’impact sur l’indice que les actions meilleur marché. Il est calculé en temps réel tout au long des jours de bourse.
Droit d’entrée
Commission payable au moment de l’achat d’actions ou de parts d’un fonds d’investissement. Egalement appelée droit de souscription, cette commission sert généralement à rémunérer les services des distributeurs (des vendeurs) du fonds en question. A l’instar d’autres frais et commissions, le droit d’entrée doit être indiqué dans le prospectus du fonds.
Droit de sortie
Type de frais – appelé également « commission de rachat» - pouvant être perçu au moment où un investisseur veut se retirer d’un fonds d’investissement et demande à celui-ci de racheter ses parts ou actions. Exprimé généralement en pourcentage, le droit de sortie est calculé sur la valeur nette d’inventaire (VNI) qui sert de base au calcul du prix de rachat des parts et actions.
Droit de souscription
Commission payable au moment de l’achat d’actions ou de parts d’un fonds d’investissement. Egalement appelée droit d’entrée, cette commission sert généralement à rémunérer les services des distributeurs (des vendeurs) du fonds en question. A l’instar d’autres frais et commissions, le droit d’entrée doit être indiqué dans le prospectus du fonds.
e
Effet de levier
En finance, l’effet de levier décrit une situation ou un produit financier où une variation minimale d’une variable provoque des fluctuations importantes du résultat.
Exchange Traded Fund (ETF)
Fonds d’investissement coté et négocié sur un marché boursier. Il se caractérise par le fait qu’il peut être acheté et vendu à tout moment durant les heures d’ouverture de la Bourse et que son prix est déterminé non seulement par la Valeur Nette d’Inventaire de ses parts et actions, mais également par la loi de l’offre et de la demande de la part des investisseurs. La majorité des ETF sont des fonds indiciels répliquant un indice boursier spécifique.
f
FCP
Acronyme de Fonds Commun de Placement. Le FCP est une copropriété indivise sans personnalité juridique dont les droits sont représentés par des unités et qui doit être gérée par une société de gestion. Les actifs du fonds sont séparés de ceux de la société de gestion, de sorte qu’en cas de difficultés financières de cette dernière, ses créanciers n’aient pas accès aux actifs gérés par le fonds, ce qui protège les investisseurs.
Fonds à compartiments multiples
Fonds d’investissement comprenant un nombre plus ou moins élevé de sous-fonds ou compartiments au sein d’une même entité juridique. Ces sous-fonds sont bien distincts l’un de l’autre et ont tous leur propre politique d’investissement, leurs propres investisseurs etc. Quant à leur fonctionnement, ils ne se distinguent pas des fonds classiques. Beaucoup de fonds à compartiments multiples permettent à leurs investisseurs de migrer d’un sous-fonds à un autre à des frais réduits.
Fonds à durée déterminée
Fonds d’investissement qui sera dissous à la fin d’une période fixée d’avance.
Fonds d’investissement
Terme générique pour tout organisme de placement collectif (OPC) qui met en commun l’argent de plusieurs investisseurs pour l’investir conformément à sa stratégie et à ses objectifs d’investissement. Juridiquement, il peut prendre la forme d’une société, d’un partenariat ou d’un accord contractuel.
Fonds de capital-risque
Fonds investissant dans des sociétés nouvellement constituées ou en phase précoce de leur développement.
Fonds de capitalisation
Fonds d’investissement qui ne distribue pas les bénéfices qu’il réalise à ses actionnaires sous forme de dividende, mais qui investit ces bénéfices de la même manière que les apports faits par les investisseurs.
Fonds de distribution
Fonds d’investissement qui distribue les bénéfices qu’il réalise à ses actionnaires sous forme de dividende au lieu de les réinvestir dans le fonds.
Fonds de fonds
Fonds d’investissement investissant dans d’autres fonds.
Fonds des marchés émergents
Fonds d’investissement qui investit sur des marchés émergents, i.e. dans des pays dont le PIB par habitant est inférieur à celui des pays développés, mais qui ont un fort potentiel de croissance.
Fonds équilibré
Egalement appelé fonds mixte, le fonds équilibré recherche généralement à la fois une croissance du capital et des revenus réguliers. A cet effet, il crée un portefeuille qui comprend aussi bien des actions que des obligations ou des instruments du marché monétaire.
Fonds éthique
Fonds qui choisit ses investissements non seulement d’après des critères de rendement, mais considère également les aspects sociaux, de gouvernance et environnementaux liés à ses investissements.
Fonds fermé
Fonds d’investissement récoltant un montant fixe de capital via une offre publique d’achat en émettant, pendant une période limitée dans le temps, un nombre de parts ou actions fixé d’avance. Une fois le capital visé atteint, le fonds est fermé et n’accepte plus de nouveaux investisseurs. Contrairement aux fonds ouverts, les investisseurs ne peuvent pas à tout moment faire racheter leurs parts ou actions par le fonds. Les parts et actions de fonds fermés sont par contre négociés en Bourse comme des titres ordinaires et leur prix est ainsi déterminé par la loi de l’offre et de la demande.
Fonds garanti
Fonds d’investissement offrant à l’investisseur la garantie que son capital investi lui sera pour le moins remboursé intégralement après une période de placement définie.
Fonds immobilier
Fonds d’investissement investissant en biens immobiliers.
Fonds indiciel
« Tracker fund » en anglais. Fonds d’investissement dont la stratégie d’investissement consiste à répliquer un indice, par exemple l’indice d’un marché d’actions ou d’obligations, aussi fidèlement que possible. Beaucoup d’Exchange Traded Funds (ETF) sont des fonds indiciels.
Fonds islamique
Fonds d’investissement dont la politique d’investissement respecte les principes de la Sharia et qui est ainsi éligible pour des investisseurs musulmans.
Fonds ISR
Fonds d'investissement socialement responsable. Il prend en compte non seulement des considérations financières, mais respecte également des critères sociaux, environnementaux ou de gouvernance dans le choix de ses investissements.
Fonds mixte
Egalement appelé fonds équilibré, le fonds mixte recherche généralement à la fois une croissance du capital et des revenus réguliers. A cet effet, il crée un portefeuille comprenant aussi bien des actions que des obligations ou des instruments du marché monétaire.
Fonds monétaire
Fonds d’investissement investissant dans des instruments du marché monétaire à liquidité élevée (dépôts bancaires, certificats de dépôt, bons du Trésor...).
Fonds nourricier
Fonds d’investissement qui place l’ensemble de ses actifs dans un seul autre fonds d’investissement, appelé « fonds maître ». Le fonds nourricier joue en quelque sorte le rôle d’agent commercial du fonds maître sur un marché local particulier et adapte ses conditions aux spécificités de ce marché.
Fonds obligataire
Fonds d’investissement investissant dans des obligations et autres titres de créance.
Fonds ouvert
Fonds d’investissement permettant à tout moment aux investisseurs d’acheter des parts et actions du fonds ou de se faire rembourser leur investissement en rendant leurs parts ou actions au fonds. Le capital du fonds et le nombre de ses parts et actions en circulation varient en conséquence.
Fonds sans droits d’entrée (no load fund)
Fonds d’investissement pour lequel les investisseurs ne doivent pas payer de droit d’entrée ou de droit de souscription lorsqu’ils investissent dans le fonds.
Fonds sectoriel
Fonds d’investissement concentrant ses investissements sur un secteur économique spécifique.
Fusion de fonds
Combinaison de deux ou de plusieurs fonds d’investissement en une seule entité. Des fonds d’investissement sont parfois fusionnés si leurs politiques d’investissement sont similaires et si leurs activités se recoupent. La mise en commun des actifs doit rendre leur gestion plus économique.
g
Gain en capital
Appelé également « plus-value», le gain en capital est la différence positive entre le prix d'achat et le prix de revente d'un bien meuble ou immeuble. Si cette différence est négative, on parle de "moins-value".
Gestion active
Stratégie d’investissement qui consiste à faire une sélection ciblée, basée sur une recherche approfondie, des actifs dans lesquels un fonds d’investissement va placer l’argent des investisseurs. Un fonds « actif » s’oppose aux fonds à gestion passive qui se contentent de répliquer leur indice boursier de référence en investissant exclusivement dans l’ensemble des titres qui composent l’indice.
Gestion passive
Stratégie d’investissement qui consiste à répliquer un indice boursier de référence en investissant exclusivement dans l’ensemble des titres qui composent l’indice. Un fonds d’investissement géré de manière passive ne fait pas de recherche sur la qualité des titres avant d’investir. Son seul et unique critère de sélection est l’appartenance d’un titre à l’indice qu’il réplique.
Gestionnaire du fonds
Personne qui décide quels actifs acheter ou vendre pour le compte du fonds d’investissement conformément à la politique d’investissement de celui-ci, définie dans son prospectus d’émission.
i
Indice
Valeur calculée régulièrement pour mesurer l’évolution des prix d’un panier de biens et services (indice des prix à la consommation) ou d’instruments financiers (indice boursier) sur un marché déterminé.
Indice boursier
Valeur calculée reflétant le niveau des cours des titres des plus importantes sociétés cotées à une Bourse particulière. Ils servent de point de repère permettant d’évaluer et de comparer la performance de valeurs mobilières, de portefeuilles d’actifs ou de fonds d’investissement. Les indices les plus connus sont le Dow Jones Industrial Average (le « Dow ») américain, le Financial Times Stock Exchange (FTSE) britannique et le Nikkei 225 japonais.
Indice de référence (benchmark)
Valeur (généralement un indice boursier) utilisée pour évaluer la performance d’un fonds d’investissement qui investit sur le marché représenté par l’indice de référence en question.
Inflation
Le terme inflation indique l’augmentation générale et soutenue des prix des biens et services dans une économie.
l
Levier
Le levier est un indicateur utilisé surtout dans l’évaluation de warrants et options. Il indique dans quelle mesure le cours du warrant ou de l’option va réagir à une variation du cours du sous-jacent. Si le levier d’une option sur une action est de 4 par exemple, le cours de l’option va varier de 4% si le cours de l’action en question varie de 1%.
Liquidité
Facilité avec laquelle un actif peut être converti en espèces à un prix raisonnable. Des titres (actions, obligations...) traités en Bourse ou des fonds d’investissement ouverts offrent une liquidité élevée, un bien immobilier par contre est un investissement plutôt non liquide.
m
Marché baissier
Marché sur lequel les prix sont en chute constante. Le terme est employé surtout pour le marché des actions si les cours sont en baisse sur une période assez longue. Le contraire d’un marché haussier.
Marché haussier
Marché sur lequel les prix montent. Le terme est employé surtout pour le marché des actions si les cours sont en hausse sur une période assez longue. Le contraire d’un marché baissier.
Maturité
Date à laquelle le montant principal d’un titre de créance doit être remboursé au détenteur de celui-ci. Une date de maturité ne s’applique qu’à des actifs financiers qui ont une durée de vie limitée : obligation, prêt, contrat à terme...
MiFID
Acronyme anglais pour la Markets in Financial Instruments Directive. Directive européenne sur les marchés d’instruments financiers qui vise à harmoniser les marchés des services financiers dans l’Union européenne et à assurer une meilleure protection des investisseurs.
Moins-value
Appelée également « perte en capital », la moins-value est la différence négative entre le prix d'achat et le prix de revente d'un bien meuble ou immeuble. Si cette différence est positive, on parle de "plus-value".
Monnaie de base
Monnaie dans laquelle les parts et actions d’un fonds d’investissement ou d’un compartiment de fonds sont exprimées et dans laquelle les actifs du fonds ou compartiment de fonds sont évalués.
Mutual fund
L’équivalent américain des fonds d’investissement ouverts. Le terme désigne généralement les fonds à capital variable offerts au grand public.
o
Obligation
Titre de dette émis par des Etats, des collectivités locales, des institutions publiques ou des entreprises de tout genre pour emprunter des capitaux. L’émetteur s’engage à payer aux souscripteurs des intérêts fixes ou variables et à rembourser le montant emprunté après une période fixée d’avance (quand l’obligation « vient à échéance »). Les obligations sont généralement cotées et négociées en Bourse.
Obligation convertible
Une obligation convertible est une obligation émise par une société et à laquelle est attaché un droit de conversion. Celui-ci offre à son porteur le droit, mais ne lui impose pas l'obligation, d'échanger l'obligation en actions de cette société, selon une parité de conversion préfixée, et pendant une période future prédéterminée.
Obligation d’entreprise
Obligation émise par une société.
OPC
Acronyme pour "organisme de placement collectif". Véhicule d'investissement permettant de mettre en commun et d'investir le capital d'un nombre plus ou moins important d'investisseurs. L’objectif est de réaliser des économies d'échelle et de réduire ainsi les coûts de transaction tout en diminuant les risques d'investissement grâce à une large diversification des investissements.
OPCVM
Acronyme d’Organisme de placement collectif en valeurs mobilières. Ce type de fonds d’investissement a été créé par une Directive de l’Union européenne en 1985 dont le but était de créer un marché unique européen pour ces véhicules d’investissement et d’offrir un niveau élevé de protection aux investisseurs. Un OPCVM est un véhicule d’investissement strictement réglementé et surveillé.
Option
Contrat financier qui accorde le droit (mais n’impose pas l’obligation) au détenteur de l’option d’acheter (dans le cas d’une option « call ») ou de vendre (dans le cas d’une option « put ») une quantité spécifique de titres ou de matières premières pendant une période fixe (options américaines) ou à la fin de celle-ci (options européennes) à un prix fixé d’avance. Une option est un produit dérivé qui est coté et négocié en Bourse. Les options sont utilisées par les acquéreurs pour se protéger contre des variations de prix des titres ou matières premières respectifs, mais également à des fins purement spéculatives.
p
Part / action de capitalisation
Part ou action d’un fonds d’investissement pour laquelle le bénéfice qui est réalisé par le fonds et qui reviendrait au détenteur de cette part ou action ne lui est pas versé sous forme de dividende, mais réinvesti dans le fonds.
Part / action de distribution
Part ou action d’un fonds d’investissement dont le bénéfice qui est réalisé par le fonds et qui revient au détenteur de cette part ou action lui est versé sous forme de dividende et non réinvesti dans le fonds.
Performance
La performance équivaut à l’évolution de la valeur d’un investissement ou d’un portefeuille sur une période donnée. Pour apprécier si la performance d’un investissement est bonne ou moins bonne, on la compare généralement à un indice de référence qui reflète l’évolution globale du marché sur lequel est fait l’investissement. Ainsi, la performance de l’Action BMW ou d’un fonds d’investissement investissant an actions allemandes par exemple est comparée au DAX, l’indice de référence de la Bourse de Francfort qui reflète l’évolution des cours des 30 plus importantes entreprises allemandes cotées en Bourse de Francfort et qui est considéré représenter l’évolution générale des cours sur le marché allemand des actions.
Placement collectif
Mise en commun des capitaux d’un nombre plus ou moins important d’investisseurs, généralement par le biais d’un fonds d’investissement ou « organisme de placement collectif ». L’objectif est de réaliser des économies d’échelle et de réduire ainsi les coûts de transaction tout en diminuant les risques liés aux placements à travers une large diversification des investissements.
Plan d’épargne
Stratégie d’investissement qui consiste à investir des montants identiques dans l’achat d’actifs financiers à des intervalles réguliers sur une période prolongée. Dans le cas d’un plan d’épargne basé sur des fonds d’investissement, l’investisseur achète ainsi moins de parts ou actions si leur cours est élevé, et il en achète davantage si leur cours est bas. Il profite ainsi à long terme d’un prix d’achat moyen attrayant. Un plan d’épargne s’oppose à un investissement unique.
Plus-value
Appelée également « gain en capital », la plus-value est la différence positive entre le prix d'achat et le prix de revente d'un bien meuble ou immeuble. Si cette différence est négative, on parle de "moins-value".
Politique d’investissement
Tout fonds d’investissement doit se donner une politique d’investissement à laquelle il doit se tenir dans l'exécution des décisions d'investissement. La politique d'investissement doit être décrite en détail dans le prospectus d’émission du fonds afin de permettre à l’investisseur potentiel d’évaluer si le fonds lui convient ou non. Elle définit, entre autres, les classes d’actifs dans lesquelles le fonds est autorisé à investir et dans quelles proportions, dans quelle mesure le fonds peut avoir recours à des produits dérivés et, de plus en plus souvent, les aspects sociaux, éthiques et environnementaux pris en compte lors du choix des investissements.
Portefeuille d’investissement
Collection d’investissements appartenant à une personne, un groupe ou un fonds d’investissement.
Prix d’émission
Prix auquel un titre (action, obligation, part ou action d’un fonds d’investissement...) est mis sur le marché.
Produit dérivé
En finance, un produit dérivé est un titre dont la valeur dépend ou est dérivée d’un ou de plusieurs actifs sous-jacents. Il prend la forme d’un contrat entre deux ou plusieurs parties et porte sur les actifs sous-jacents. Ceux-ci, dont les fluctuations impactent la valeur du produit dérivé, peuvent être des actions, des obligations, des matières premières, les devises, des taux d’intérêt ou des indices boursiers. Les produits dérivés peuvent être utilisés pour se protéger contre des fluctuations défavorables de l’actif sous-jacent, pour spéculer sur une variation du prix de celui-ci ou bien comme instrument d’arbitrage pour profiter d’écarts de prix entre le produit dérivé et l’actif sous-jacent. Les produits dérives peuvent être négociés soit de gré à gré, soit sur un marché organisé. Dans ce derniers cas, les produits dérivés sont standardisés.
Promoteur du fonds
Personne, groupe de personnes ou institution qui prend l’initiative de créer un fonds d’investissement et qui en détermine les modalités. Appelé également « initiateur du fonds ».
Prospectus d’émission
Le prospectus d’émission, ou simplement « le prospectus », d’un fonds d’investissement est le document juridique clé informant en détail sur les objectifs et la politique d’investissement du fonds, sur sa façon d’opérer, la structure de ses frais et l’affectation des bénéfices réalisés.
Prospectus simplifié
Document introduit en 2001 dans le cadre de la troisième Directive européenne relative aux fonds d’investissement (« Directive OPCVM III »). Il résume le contenu du prospectus d’émission complet d’un fonds d’investissement. Depuis 2011, il est remplacé par le DIC (Document d’information clé) qui fournit, en deux pages, un aperçu concis des principales caractéristiques du fonds.
r
Ratio cours/bénéfice
Le ratio cours/bénéfice – obtenu en divisant le cours d’une action par le bénéfice net par action – est utilisé pour évaluer si l’action d’une société est relativement chère ou bon marché par rapport à ses propres cours historiques ou par rapport à des actions d’autres sociétés du même secteur. Si le calcul de ce ratio est facile, son interprétation donne souvent lieu à des conclusions très divergentes.
Ratio des charges totales (TER)
Le ratio des charges totales (Total Expense Ratio - TER en anglais) d’un fonds d’investissement est exprimé en pourcent du total de ses actifs et renseigne sur l’ensemble des frais et commissions liés à l’administration et à la gestion du fonds (commissions de gestion, frais juridiques, frais d’audit...), à l’exception des frais de transactions générés par les achats et ventes de titres en portefeuille. Ce ratio est important pour l’investisseur car les frais et commissions en question sont débités sur la fortune du fonds et réduisent donc le rendement de celui-ci.
Réinvestissement
Technique d’affectation des bénéfices réalisés par un fonds d’investissement qui consiste à laisser les bénéfices dans le fonds et à les investir de la même manière que les apports faits par les investisseurs au lieu de les distribuer aux investisseurs sous forme de dividende.
Rendement
Gain ou perte généré(e) par un investissement sur une période donnée, exprimé en pourcentage du montant investi. Le rendement se compose de l’augmentation – ou de la diminution – de la valeur de l’investissement à laquelle on ajoute les revenus (comme des dividendes ou intérêts par exemple) générés par celui-ci.
Risque d’investissement
Terme générique désignant la probabilité qu’un investisseur subisse une perte ou ne réalise pas le rendement escompté avec son placement.
s
Secteur
En économie et en finance, on parle de secteur pour désigner un ensemble plus ou moins large d’entreprises qui ont des activités similaires. Les trois grands secteurs d’une économie sont le secteur primaire (agriculture), le secteur secondaire (production de biens) et le secteur tertiaire (services). Ces trois secteurs sont éclatés en une multitude de secteurs plus spécifiques tels que le secteur automobile, le secteur bancaire, le secteur informatique, le secteur de la santé etc.
SICAV
Acronyme de Société d’investissement à capital variable. Un des principaux types de fonds d’investissement existant notamment au Luxembourg. Comme le nom l’indique, le capital d’une SICAV augmente ou diminue en permanence en fonction des versements et retraits effectués par les investisseurs.
Société cotée
Société dont les actions sont négociées en Bourse.
Société d’investissement
Société dont l’activité consiste à faire et à gérer des investissements pour le compte de leurs clients ou actionnaires. Certains types de fonds d’investissement constitués sous forme de société (comme la Société d’investissement à capital variable – SICAV et la Société d’investissement à capital fixe – SICAF) sont les sociétés d’investissement.
Société de gestion
Société qui organise, gère et administre un fonds d’investissement.
t
Taux d’inflation
Le taux d’inflation, exprimé en pourcentage, reflète la variation des prix à la consommation d’un panier de biens et services les plus courants d’une économie sur une période déterminée (généralement un an).
Taux de rotation du portefeuille
Le taux de rotation du portefeuille cherche à mesurer combien de fois le gestionnaire a remplacé les valeurs contenues dans le portefeuille, donc le volume de transactions effectuées par le gérant sur une année. Ce taux est d’un côté un indicateur du style de gestion d’un gérant: un ratio élevé signifie que le gestionnaire est plus actif, un taux faible signifie que le gérant suit une stratégie d’investissement à long terme. Comme chaque achat et vente de titres du portefeuille entraîne des frais de transaction (qui n’entrent pas dans le calcul des frais sur encours), une rotation élevée a un impact majeur sur les frais payés par l’investisseur.
Taux directeur
Taux d’intérêt de base fixé par la Banque Centrale ou par les autorités monétaires d’un pays. Les autres taux de prêt et d’épargne sont établis en fonction de ce taux de base.
Teneur de marché
Négociant de titres qui fournit en permanence et pendant toute la durée d’ouverture des marchés boursiers des cours d’achat et de vente de titres spécifiques et qui s’engage à acheter/vendre ces titres à ces cours. Les teneurs de marché, en général de grandes institutions financières, contribuent ainsi à assurer la liquidité des marchés financiers.
Titre
Egalement appelé « valeur mobilière ». Terme générique pour désigner des instruments financiers comme des actions et obligations.
Titre à revenu fixe
Titres tels que les obligations et les instruments du marché monétaire qui font des paiements à leurs détenteurs (généralement sous forme d’intérêts) à des intervalles réguliers sur une période donnée et dont le montant est connu d’avance. A la fin de cette période, le montant facial du titre est remboursé à l’investisseur.
Titre à revenu variable
Titre dont les paiements à l’investisseur ne sont pas obligatoires et donc incertains. C’est le cas notamment pour les actions, dont le paiement de dividendes dépend des résultats financiers des entreprises en question.
Titre de créance / de dette
Titre représentant l’obligation, pour son émetteur, de rembourser au détenteur l’argent emprunté à la fin d’une période déterminée, avec ou sans intérêts. Les obligations, les billets de trésorerie et les bons du Trésor par exemple sont des titres de créance / de dette.
Tracker fund
« Fonds indiciel » en français. Fonds d’investissement dont la stratégie d’investissement consiste à répliquer un indice, par exemple l’indice d’un marché d’actions ou d’obligations, aussi fidèlement que possible. Beaucoup d’Exchange Traded Funds (ETF) – de fonds négociés en Bourse – sont des fonds indiciels.
v
Valeur mobilière
Egalement appelée « titre ». Terme générique pour désigner des instruments financiers comme des actions et obligations.
Valeur nette d’inventaire (VNI)
Valeur de l’ensemble des actifs d’un fonds d’investissement diminuée des engagements financiers de celui-ci. La VNI unitaire – obtenue en divisant la VNI par le nombre de parts ou actions du fonds en circulation – sert de base au calcul des prix auxquels les investisseurs peuvent acquérir ou se faire racheter des parts ou actions du fonds. La fréquence de calcul de la VNI dépend de la nature du fonds et des dispositions respectives dans son prospectus d’émission.
Volatilité
Indicateur de la mesure dans laquelle la valeur d’un investissement peut augmenter ou diminuer au cours d’une période donnée.