Des frais peuvent également s’appliquer si vous désinvestissez ou, en d’autres mots, si vous voulez récupérer l’argent que vous avez investi. Si vous vendez les actifs dans lesquels vous avez investi, sachez de que frais et commissions peuvent s’appliquer. Si vous vendez vos titres, vous devrez subir des frais de transaction et d’intermédiation, de la même manière que lors de l’achat de ces titres. Un fonds d’investissement peut vous faire payer une commission de sortie si vous quittez le fonds.

Et enfin, quel que soit votre investissement, des taxes et redevances peuvent avoir un effet négatif important sur votre rendement.

Ces quelques exemples sont loin de couvrir tous les frais susceptibles de s’appliquer quand vous investissez.

Soyez conscient que tout investissement génère des coûts. En effet, comme tout autre produit ou service, un produit financier solide a son prix et de bons conseils en placement méritent une rémunération adéquate.

N’optez donc par pour un type d’investissement pour la seule raison qu’il soit bon marché, mais faites attention de ne pas payer trop non plus. Analysez consciencieusement les frais, commissions, droits et taxes potentiels et gardez à l’esprit qu’une faible transparence d’un produit financier peut souvent être associée à des coûts élevés.

Si jamais cette grande diversité des coûts potentiels vous a découragé d’investir, rappelez vous que ne pas investir va vous coûter de l’argent aussi. En gardant tout simplement votre argent sous votre matelas, l’inflation fera que sa valeur va diminuer avec le temps.